Découvrez la Martinique

Fleur des Caraibes

Située en plein coeur de l’archipel des Caraïbes, la Martinique fait partie du groupe des petites Antilles ou « îles au vent ». Ses côtes sont baignées à l’est par l’océan Atlantique et à l’ouest par la mer des Caraïbes. Elle se trouve à environ 7.000 km de la France, à 3.150 km de New York, à 440 km de la première côte sud américaine. Ses voisines les plus proches sont au nord, la Dominique à 25 km, la Guadeloupe à 120 km et au sud, Sainte-Lucie à 37 km.

La Martinique se trouve à égale distance des côtes du Vénézuela et de Haïti /Saint – Domingue (800 km)



Géographie

  • La Martinique s’étend en longueur sur 1.100 km . Elle mesure 80 km dans sa plus grande longueur et 39 km dans sa plus grande largeur. Le Nord de l’île présente un relief jeune et vif. La Montagne Pelée en est le point culminant (1.397 m). Forêts denses, rivières et cascades caractérisent le Nord.
  • Au centre, la plaine du Lamentin fait la transition avec la région sud au relief doux et ancien. La côte sud abrite de nombreuses baies et anses très pittoresques. La savane des pétrifications, à l’extrême sud, est une vraie curiosité géologique.

Climat

  • Le climat est relativement doux en Martinique et la chaleur n’y est jamais excessive. La température moyenne de 26° en fait l’île de « l’éternel été ».
  • Venues de l’est et du nord-est, des brises régulières, les alizés, rafraîchissent l’atmosphère en permanence.
  • La Martinique, de par ses conditions climatiques tropicales, est couverte d’un manteau végétal exubérant : somptueuses forêts tropicales, fourrés, savanes, innombrables espèces d’arbres, de fruits, de plantes et de fleurs, sans oublier les palétuviers de la mangrove. L’ensemble fait de l’île un extraordinaire jardin.
  • La faune, essentiellement composée d’oiseaux, de poissons et de crustacés, s’enrichit également de petits lézards, les « mabouyas » et les « anolis », d’iguanes et de serpents trigonocéphales spécifiques à la Martinique. Le « manicou » (sarigue) est un petit mammifère endémique de l’ordre des marsupiaux. La mangouste, en revanche, a été introduite par l’homme pour combattre les serpents.

Population & Culture

  • La population de la Martinique est « plurielle ». Cette diversité résulte du métissage issu du mode de peuplement de l’île, en relation avec l’Histoire et la colonisation : amérindiens, européens, africains, indiens, levantins et asiatiques. Environ un quart de la population vit dans le chef-lieu, Fort-de- France. Son héritage d’artisanat, sa littérature riche d’écrivains de renom et de grands poètes, la musique et la danse, l’art de vivre et la gastronomie font de la Martinique une terre de tradition et de culture. En Martinique, les confessions religieuses sont très nombreuses .
  • La langue officielle est le français, mais tous les martiniquais parlent le créole, issu de la rencontre entre le vieux français, l’anglais, les dialectes africains et de la survivance de termes amérindiens.